Canadian Medical Hall of Fame

“Il faut avoir à la fois l’esprit scientifique et l’esprit d’entreprise.”

© Irma Coucill & CMHF
1997 Intronisé

Dr Louis Siminovitch

Né: 
le 1er mai 1920 à Montréal, Québec
Études: 
PhD - McGill University
Le Docteur Louis Siminovitch a joué un rôle primordial dans la mise sur pied et l'expansion des trois centres les plus remarquables en recherche médicale, surtout du point de vue de la génétique - l'Institut du cancer de l'Ontario entre 1956 et 1969, l'institut de recherche de l'hôpital pour enfants malades entre 1970 et 1985 et l'Institut Samuel Lunenfeld de l'Hôpital Mount Sinai de Toronto de 1983 à 1994. Il est resté à l'université de Toronto en tant que bâtisseur des départements de biophysique médicale et de génétique médicale qu'il a dirigés respectivement de 1969 à 1972 et de 1972 à 1979, à titre de professeur au département de pédiatrie de 1972 à 1978, et à titre de "professeur titulaire" entre 1976 et 1985. A titre de chercheur, il a contribué à la découverte des causes génétiques de la dystrophie musculaire et de la fibrose kystique. Il a grandement contribué à une meilleure connaissance de la génétique des virus animaux et bactériens, de la génétique humaine et de celle des cellules somatiques et du cancer. En tant que professeur, il a formé et influencé la pensée de deux générations de chercheurs biomédicaux canadiens.

Le professeur Louis Siminovitch a entrepris ses études de chimie à l'université McGill où il obtenu son doctorat en 1944. De 1944 à 1947, il détenait une bourse de recherche au Conseil national de recherches à Ottawa, puis de 1947 à 1953, à l'Institut Pasteur à Paris. Au début des années 50, chercheur-boursier de l'Institut national du cancer du Canada dans les laboratoires de recherche médicale Connaught de l'université de Toronto, il entrait au corps professoral du département de biophysique médicale de cette même université. Ë partir de là, il devenait un personnage clé de grande renommée parmi les chercheurs biomédicaux et les bâtisseurs de la science médicale au Canada.

Titulaires de nombreux prix scientifiques ou autres, dont des doctorats honorifiques, la Société royale du Canada lui a décerné la médaille d'or Flavelle en 1978 et il a reçu le prix Wightman de la Fondation Gairdner.

Il est devenu officier, puis compagnon de l'Ordre du Canada respectivement en 1980 et en 1989. On lui doit plus de 195 écrits scientifiques et il a aidé à mettre sur pied de nombreuses revues professionnelles médicales, dont il a été le réviseur par la suite. Il siège à un grand nombre de conseils consultatifs en recherche au Canada, aussi bien dans le secteur privé que public. Prénommé "Lou", le professeur Siminovitch est vraiment un des bâtisseurs du système de soins canadien, dont la vision a fait progresser la science médicale.