Canadian Medical Hall of Fame

“Je crois que Michael est un explorateur en médecine-il ne craint jamais de repousser les frontières.”

© Steve Tracy et TRMC
2017 Intronisé

Dr Michael Hayden

Né: 
Le 21 novembre 1951 (Cape Town, Afrique du Sud)
Études: 
Doctorat en génétique, Université de Cape Town (1979); MB ChB en médecine, Université de Cape Town (1975)
En 1841, l’étudiant en médecine Charles Oscar Waters décrivit une maladie appelée « chorée » qui, selon les historiens médicaux, serait la première description de la maladie de Huntington. Cent soixante-quinze années plus tard, toujours aussi largement répandue et touchant les enfants comme les adultes, la maladie de Huntington demeure incurable. Michael Hayden, lauréat d’une bourse de recherche Killam pour son travail en génétique médicale à l’Université de la Colombie-Britannique et titulaire d’une chaire de recherche du Canada en génétique humaine et médecine moléculaire, a fait remarquablement progresser notre connaissance des fondements génétiques et des mécanismes de la maladie de Huntington, et ses travaux représentent l’un des plus grands espoirs de découverte d’un traitement de cette maladie.

Le Dr Hayden a déménagé en Colombie-Britannique en 1983, après ses études à la Faculté de médecine de l’Université Harvard, pour se joindre au personnel médical de l’Université de la Colombie-Britannique. Il est actuellement président de Global R&D et directeur scientifique principal chez TEVA Pharmaceuticals, dont le siège social est situé en Israël. Le Dr Hayden est l’auteur le plus cité au monde sur la maladie de Huntington; il a écrit plus de 840 articles revus par les pairs et sollicités. Ses recherches sur les mécanismes de la maladie de Huntington ont produit des tests prédictifs fiables et ouvert de nouvelles possibilités de prévention et de traitement.

Ses recherches sur les mutations de la protéine ABCA1 pourraient avoir des applications prometteuses dans la compréhension du traitement du diabète et de l’athérosclérose, deux des maladies les plus graves touchant la civilisation humaine. Le Dr Hayden a déclaré : « Aucune maladie n’est sans espoir. Je suis d’avis que leurs secrets n’ont tout simplement pas encore été élucidés. » Ses travaux sur le décodage de données génomiques et cellulaires vastes et complexes font avancer les travaux d’identification des maladies incurables et contribuent à en dévoiler les secrets.

Les travaux du Dr Hayden en génétique ont aussi été à l’origine de nouvelles approches pour s’attaquer aux problèmes coûteux et dangereux attribuables aux effets indésirables des médicaments. Le Réseau canadien de pharmacogénomique pour l'innocuité des médicaments, cofondé par le Dr Hayden, vise le développement de biomarqueurs génétiques pour la sécurité des médicaments, relevant ainsi l’un des grands défis des soins de santé modernes. Les résultats récents de ces travaux comprennent l’élaboration de recommandations personnalisées de dosage et d’énoncés de mise en garde sur les étiquettes afin de réduire considérablement les effets indésirables dangereux.

Les collègues professionnels du Dr Hayden lui vouent une grande admiration. Ses recherches, ses réseaux en médecine, son travail de mise au point de médicaments et ses percées dans de nombreux domaines témoignent de la richesse persistante de la recherche en génétique pour l’amélioration de la santé humaine au Canada et dans le monde.

(biographie rédigée par W.L. Hoth)